Les festivals printaniers de la région de Yamanashi

Les festivals printaniers de la région de Yamanashi
 

En cette fin de mois de mars, les températures  printanières sont déjà au rendez-vous et l’on commence à observer à Tokyo, la floraison de milliers de superbes cerisiers en fleurs. Avec l’altitude, les cerisiers fleurissent plus tardivement. Il est difficile de choisir à l’avance les meilleurs endroits pour assister à ce spectacle. Mais de fin mars jusqu’au mois de mai, la préfecture de Yamanashi, connue comme étant le région du mont Fuji, est un véritable trésor pour les amoureux de l’arrivée du printemps au Japon.


A Mukawacho Yamataka, près du temple Jisso-ji, un magnifique cerisier âgé de presque  2000 ans fleurit encore en début du mois d’avril. C’est un des arbres les plus vieux du japon, désigné monument naturel national. Ce cerisier fait partie de la famille des cerisiers Edo higan (Higan signifiant la période printanière et Edo la partie du Japon proche de la capitale où il pousse en grand nombre). Son âge se reflète par sa taille impressionnante, d’une hauteur de presque 10 mètres et d’une largeur tout aussi élevée. Il aurait été planté par le prince légendaire Yamato Takeru-no-mikoto,  fils de l’empereur Keiko, 12ème empereur du Japon, qui aurait vécu au 2ème siècle après J.C. Depuis, ce cerisier survit miraculeusement aux rudes hivers, et fleurit toujours chaque année pour notre plus grand bonheur.


Tout aussi majestueux, près de la ville de Nirasaki, vous pourrez admirer le cerisier de Wanizuka, un cerisier vieux de plus de 300 ans, qui fleurit vers le début du mois d’avril et derrière lequel on peut apercevoir le mont Fuji et un paysage de montagne à couper le souffle. Dans la région des 5 lacs, notamment  au lac Kawaguchi à l’est de la préfecture de Yamanashi, vous aurez également la possibilité d’admirer le mont Fuji dont la couleur du sommet enneigé contraste parfaitement avec les pétales roses des cerisiers et le reflet qui se dessine dans l’étendue bleu du grand lac. Le festival des cerisiers de Kawaguchi se tient du 15 au 22 avril.

 


Au sud du lac Motosu, également proche du mont Fuji, se tient chaque année du 21 avril au 20 mai, le festival shibazakura. Les fleurs du shibazakura sont composées de 5 pétales aux couleurs mauve, rose, bleu et blanc et tapissent à merveille les champs qui s’étendent jusqu'à l’horizon où se dresse le mont Fuji. C’est une événement à ne  pas manquer, où vous pourrez aussi savourer la cuisine locale. Ici, on vous proposera de déguster le Yoshida Udon. Les "udon" sont des nouilles épaisses faites à partir de farine de blé tendre et cuisinées dans différentes sortes de bouillons , que l’on peut consommer froides ou chaudes. Les Yoshida Udon sont préparées avec l’eau du mont Fuji, dans laquelle on fait bouillir de la viande, des légumes, du miso et du soja.


Prêt de la ville de Fuefuki, ne ratez pas la floraison des nombreux pêchers plantés dans la région, dont les pétales à la couleur rosée sont comparable à ceux des cerisiers.








**********************************
Voyage au Japon
Peak-Experience-Japan.fr
**********************************