Iriomote-jima : Le Japon paradisiaque à l’extrême sud d’Okinawa

Iriomote-jima : Le Japon paradisiaque à l’extrême sud d’Okinawa
 

Au Japon, suivant les goûts de chacun, il est possible de choisir toutes sortes de destinations bien diverses. Entre les plaines et montagnes enneigées d’Hokkaido en hiver, les grandes mégalopoles animées, où encore les quartiers anciens et sanctuaires dans la campagne perdue, un périple fortement varié peut être préparé ! Mais il ne faut pas oublier que le Japon est aussi un pays subtropical si l’on se rend à l’extrême sud, aux îles d’Okinawa. C’est encore plus au sud de ces îles, proche de Taïwan, que vous trouverez l’île d’Iriomote-jima. Pour les amoureux de la nature, cette île est  un paradis terrestre à la faune et à la flore exceptionnelles. L’île n’ayant pas de structure aéroportuaire, il vous faudra atterrir à l’aéroport d’Ishigaki, l’île situé à l’est d’Iriomote-jima. De là, des ferries y partent régulièrement, et le temps de trajet est d’environ 45 minutes, suivant votre destination d’arrivée. Compter environ 2000 ou 3000 yens aller-retour. (Il est tout à fait envisageable d’inclure cette destination dans votre périple au Japon pour quelques jours, si vous souhaitez fuir quelques temps les grandes villes animées. Certains vols peuvent être très abordables si vous prenez une réservation à l’avance).


A votre arrivée, vous serez émerveillé par la beauté du littoral et la végétation luxuriante qui s’étend à l’horizon. Un panel d’activités s’offre à vous : randonnée, kayak, plongée sous-marine, balades en bateau dans la mangrove. Commencez par découvrir le parc National d’Iriomote-Ishigaki. Ce parc est protégé depuis 2007, et vous y découvrirez tous les trésors naturels du centre de l’île, recouverts par la  jungle luxuriante, les magnifiques cascades, lieu de vie du chat sauvage d’Iriomote. Il est cependant assez rare d’en croiser sur votre chemin. Vous verrez cependant de nombreuses petites statues sculptées en son honneur !

 

L’île est traversée par la rivière Urauchi, qui au nord, à son embouchure, offre un paysage remarquable de mangrove et de sublimes chutes d’eaux à l’intérieur des terres. Ce parcours est l’un des plus conseillés de l’île. Pour cela, vous pouvez partir du port de Uehara au nord pour atteindre en bus la rivière Urauchi, la plus grande rivière d’Okinawa. De là, vous profiterez d’une balade en bateau dans la mangrove jusqu’au point de départ de la randonnée dans la jungle. Une fois pied à terre, il ne vous faudra que 30 minutes de marche pour atteindre les superbes cascades de Maryudo et 10 minutes plus loin, les chutes d’eau de Kanpirei entourées par un superbe paysage verdoyant. Vous trouverez le long de la rivière, de nombreuses possibilités de randonnées en kayak sur la rivière. La flore comprend un éventail très large d’espèces de plantes et d’arbres dont les plus abondants sont les bougainvilliers, les orchidées,les hibiscus, les figuiers, où encore le gajumaru, arbre tropical aux longues racines que l’on trouve partout à Okinawa, qui selon les légendes, renferme l’esprit de la forêt.  

Afin de profiter au mieux de la plongée en apnée dans cette région tropicale, rendez-vous à  quelques minutes de bateau depuis la côte nord d’Iriomote jusqu’à Barasu, une minuscule île de coraux autour de laquelle la faune maritime est exceptionnelle, dont des tortues de mer que vous verrez nager dans les eaux turquoises au son du chant des baleines.


 

Restez sur place à la tombée du jour afin d’admirer un superbe coucher du soleil. Vous trouverez également de très belles plages en vous rendant sur l’île de Yubu située à l'est. Pour y accéder, un moyen de transport peu commun vous sera proposé, à savoir des chariots tirés par des buffles sur les plages de sables fin !













**********************************
Voyage au Japon
Peak-Experience-Japan.fr
**********************************