Hachijo-jima : l’île nature de Tokyo

Hachijo-jima : l’île nature de Tokyo
 

Depuis l’aéroport de Tokyo Haneda, il ne vous faudra qu’une petite heure pour atteindre l’île semi-tropicale de Hachijo-jima, petite île au large de l’archipel nippon, perdue dans le pacifique. L’île est assez éloignée de la capitale mais sachez qu’il s’agit toujours de la préfecture de Tokyo. Bien des surprises vous y attendent, de la gastronomie locale aux nombreuses activités de plein air qu’offre ce petit coin de paradis.


L’île est assez petite, environ 20 kilomètres du nord au sud, vous vous y déplacerez donc assez aisément en empruntant la route principale qui l’entoure. L’intérieur de Hachijo-jima est montagneux, et offre de nombreuses possibilités de randonnées, notamment sur le mont Hachijo-fuji du haut duquel la vue est imprenable. Le chemin de randonnée porte le nom de Hachijo-fuji ohachi. Le début de la marche est assez difficile, car vous monterez des escaliers de pierre sur une bonne partie du trajet. Vous atteindrez le cratère en environ 3 heures croisant au sommet, le sanctuaire shinto de Asama, au tori de pierre se fondant dans la verdure des forêts éparses disparaissant peu à peu pour laisser place à un paysage au panorama inoubliable.


Ce volcan est à l’origine d’un paysage de champs de lave sublime à l’ouest en bord de mer, à Nanbara Senjojiki situé à 3 kilomètres de l’aéroport. On pourrait se croire en Islande lorsque l’on admire le contraste entre le noir basalte de la plage, et  les montagnes verdoyantes plongeant leur falaises dans l’océan émeraude. Aussi, l’île est pleine de sources chaudes volcaniques, les “onsens”, où vous pourrez vous relaxer après vos balades. La plupart de ces bains naturels se trouvent au sud de l’île et varient beaucoup en fonction du paysage. Au nord du magnifique port de Aigae, vous trouverez une balade très intéressante au coeur d’une forêt luxuriante en vous dirigeant vers les cascades d’Uramiga. De plus, proche des cascades se trouve le onsen d’Uramigataki, perdu dans un paysage naturel divin où vous profiterez d’un bain au son apaisant des chutes d’eau. Au sud est, il est fortement conseillé de se rendre aux onsens de Miharashi, offrant un panorama magnifique sur le littoral montagneux et l’océan.


La gastronomie locale est riche de poisson frais de saison. Vous dégusterez beaucoup de sortes de poissons préparés en sushis. L’une des spécialités les plus connues est la préparation du poisson volant, le Kusaya dont le jus de cuisson est réputé fabuleux. Vous le savourerez accompagné d’un rafraîchissant verre de Shouchu local, le Hachijo shouchu, eau de vie japonaise préparée au Japon en général à base de riz, de sarrasin, de blé ou de patate douce. La partie la plus habitée de l’île se trouve près du port de Sokobo. Ici, vous trouverez de nombreux restaurants pour goûter cette délicieuse cuisine mais aussi de très belles plages pour vous baigner. Pour les amateurs de surf, Hachijo-jima dispose également  de très bons spots sur la côte Shiokan, la partie sud est du littoral.  











**********************************
Voyage au Japon
Peak-Experience-Japan.fr
**********************************