Yamadera : le temple sur la montagne

Yamadera : le temple sur la montagne
 

La préfecture de Yamagata est située à environ 400 kilomètres au nord de Tokyo. C’est une grande région agricole connue pour ses rizières magnifiques qui s’étendent dans les vallées. Comme la majeure partie du japon, elle est montagneuse et volcanique. Vous trouverez facilement de très bons endroits pour profiter des sources chaudes (onsens) et autres sites naturels exceptionnels .


 

Cette région est en partie connue pour abriter l’un des plus beaux et anciens temples bouddhistes du Japon, le Yamadera. Comme le signifie son nom, ce temple a la particularité d’avoir été construit sur le flanc d’une montagne, face à un paysage à couper le souffle. Le Japon a l’avantage d’être un pays qu’il est agréable de visiter à chaque saison de l’année. Les paysages varient d’une manière incroyable par sa végétation et son climat particulier. Cependant, il est conseillé de visiter ce temple en automne, lors du changement de couleur des feuilles des arbres. Les momijis aux feuilles rouges se mélangent aux feuilles jaunes et orangées des érables, et au vert clair des sapins et cèdres japonais. Tout ce mélange miraculeux de couleurs accroît la beauté de ce lieu saint aux escaliers de pierres frôlant le versant rocheux de la montagne. En hiver, il neige beaucoup à Yamagata, et cette saison peut aussi être l’occasion d’admirer ce paysage se couvrir d’un voile blanc.


Son existence remonte à l’âge d’or du bouddhisme au Japon. On pense qu’il fut construit vers la fin du IX ème siècle, par l’une des plus grandes figures du bouddhisme japonais, Ennin, connu aussi sous le nom de Jikaku-Daishi, l’un des fondateurs de l’école Tendaï sur l’archipel nippon. Ennin à beaucoup voyagé en Chine, et notamment dans la région du Zhejiang au sud. C’est là que se trouve le mont Tiantai à l’origine du nom de cette pratique bouddhiste. Alors rentré au Japon, peu avant la fin de sa vie, il partage ses connaissances de cette forme de bouddhisme restée forte au Japon où chaque homme porte en lui l’esprit de bouddha et où n’importe qui peut atteindre la Révélation. Les fondements de l’école Tendaï sont très détaillés et peuvent être difficile à résumer en quelques lignes, mais l’esprit de l’entraide, de sagesse et de la bonté envers autrui en sont les points forts. En constante évolution, le bouddhisme japonais a su s’écarter peu à peu de ses origines chinoises et se créer sa propre harmonie. Le Yamadera décrit tout à fait cette évolution, d’où son importance dans la culture japonaise.




L’entrée de ce temple est située non loin de la gare de Yamadera, accessible par la ligne JR Senzan reliant la ville de Sendaï à l’est et Yamagata. Depuis Tokyo, compter un peu moins de 3 heures de trajet. Une fois en bas des 1000 et quelques marches qui vous attendent, ne vous découragez pas, car une fois au sommet, vous aurez une des plus belles vues que l’on puisse admirer au Japon. Sur votre chemin, vous croiserez beaucoup d’anciens temples cachés au milieu des arbres ce qui vous permettra de souffler un peu et d’admirer leur architecture unique. La nature est très belle dans toute la préfecture de Yamagata et ce sanctuaire vous le prouvera largement, perdu entre les sapins et cèdres anciens. Vous aurez également l’occasion de croiser des murs de roches sculptées où méditent pour l’éternité de belles statues de bouddhas.








**********************************
Voyage au Japon
Peak-Experience-Japan.fr
**********************************