Chefs-d'oeuvre du cinéma japonais - Departures

Chefs-d'oeuvre du cinéma japonais - Departures
 Aujourd’hui nous allons poursuivre notre périple au sein des films japonais qui ont laissé leur trace dans l’histoire du cinéma. Cette fois-ci nous avons le droit à un film beaucoup plus récent qui a été récompensé de l’Oscar du meilleur film en langue étrangère en 2009, j’ai nommé “Departures”.

Ce film de Yôjirô Takita aborde un thême assez tabou au Japon, la mort. C’est d’ailleurs certainement cette audace qui a permis au film de connaitre un tel succés. Le film dépeint l’histoire d’un violonceliste japonais du nom de Daigo Kobayashi qui, après la dissolution de son orchestre, se retrouve au chômage. Ce tragique événement passé, il décide alors de revendre son violoncelle et d’emmenager avec son épouse dans sa ville natale. Sur place, Daigo se trouve embauché par erreur dans une entreprise spécialisée pour la mise en bière.

D’abord dégouté et destabilisé par les épreuves que ses premiers jours de travail lui font endurer, Daigo va commencer à apprécier sa besogne et ressentir la gratitude venant des proches des défunts. Mais son entourage ne trouvent pas ce travail si gratifiant et lui conseille d’arrêter. Voyant sa compagne et ses amis prendre de la distance avec lui, comment réagira Daïgo? A quels genres d’évenements devra-t-il faire face?


Le réalisateur Yôjirô Takita prit beaucoup de risques en réalisant ce film car la mort est toujours perçue comme un tabou au Japon bien qu’elle est sujet à de grandes cérémonies funéraires. En effet, les rites funéraires shïntoïstes relèvent plus d’un travail de prestidigitateur que de croc-mort par les codifications qui les régissent. Le film nous offrira ici une expérience très particulière puisque ses pratiquent qui peuvent parfois mettre mal à l’aise y sont mis en scène. Enfin, l’aspect tabou qui est grandement représenté durant toute l’oeuvre portera à la réflection, mais c’est son approche poétique de la mort qui donnera à l’oeuvre tout son sens.


Je vous invite à regarder cette oeuvre du cinéma japonais qui vous offrira une approche sociale, religieuse, et psychologique de la mort mais qui laissera tout de même quelques pointes d’humour.






**********************************
Voyage au Japon
Peak-Experience-Japan.fr
**********************************